Bienvenue sur :
chlorophylle-environnement
.wifeo.com
 

Chlorophylle Environnement : un terril aux origines

 

 

 

 

Aussi surprenant que cela puisse paraître, c'est un terril, symbole du passé industriel de notre région, qui est à la base de Chlorophylle Environnement, créée en 1989, celui de la fosse 4 de l'ancienne compagnie des mines d'Ostricourt (vue ci-dessus), le plus haut (70 mètres) et le plus étendu des deux restant à Carvin, avec celui de l'ancienne fosse 13 de la compagnie des mines de Carvin, au quartier Montaigne. Son exploitation avait commencé en 1900 (d'où le nom de la cité minière attenante) et cessé en 1961, même s'il a encore servi ensuite pour l'aérage de la fosse 2 du groupe d'Oignies jusqu'en 1975. Le chevalement, la cheminée et la chaufferie seront détruits l'année suivante, en 1976, avant que les H.B.N.P.C. (Houillères du Bassin Minier Nord-Pas-de-Calais) n'envisagent, quelques années plus tard, avant la fermeture définitive des mines en 1991, de le raser, pour en revendre le contenu et les infrastructures attenantes à d'autres exploitants, comme tant d'autres auparavant avant lui (il y a eu jusqu'à 5 terrils à Carvin et plus de 500 dans la région, dont 100 à 150 encore existants, souvent sauvegardés par des communes soucieuses de préserver ce qu'il restait de leur passé minier et par des associations de passionnés de la mine, comme les Accusto-Secci au 9-9 bis, ou même de l'environnement, comme Chlorophylle Environnement, motivée notamment par la préservation de l'écosystème qui s'y est installé au fil du temps).

En effet, entre la fin de l'exploitation charbonnière à Carvin, en 1961, et même bien avant cette date, et 1991, qui marque la fin de l'épopée minière dans la région, une faune et une flore ont pris leurs quartiers, sur les parties inférieures et intermédiaires de ce terril, comme sur les autres, à tel point qu'il s'est couvert, ce temps durant, pendant plus de 30 ans, d'une végétation luxuriante, faite d'essences endémiques, lui donnant un aspect de colline verte, entourée qui plus est d'anciens marais, eux aussi habités d'espèces propres à ces milieux, comme les grenouilles, tritons et poissons, que venaient taquiner les pêcheurs depuis toujours. En quelque sorte un coin bucolique fort apprécié dans la commune, faisant de Carvin "une ville à la campagne" comme l'on aime à le dire, vaste de plusieurs dizaines hectares et dominé par ce vestige de l'ère industrielle de la commune, visible à plusieurs kilomètres à la ronde.

 

Malgré cela, une épée de Damoclès pendait au-dessus de ce terril, un projet fantaisiste, non daté du 1er avril, d'enneigement artificiel ou même d'écopaturage par des vaches, comme en montagne, ayant même émergé pour le recycler et rapporté par la presse.

 

Bref, avant que cette montagne noire, devenue poumon vert, de Carvin ne disparaisse de notre paysage, il fallait agir vite et un combat s'est alors engagé à la fin de l'année 1989 afin de le conserver. L'opinion publique devait être mobilisée sur ce sujet, comme il était nécessaire d'y sensibiliser les pouvoirs publics et les autorités compétentes en la matière, et dans ces conditions est née Chlorophylle Environnement, avec déjà pour état d'esprit d'engager le dialogue avec les partenaires concernés, dans une démarche autant qu'à faire consensuelle, et non pas frontale et radicalisée, avec ces derniers. Sur le dossier du terril de la fosse 4, des contacts ont été établis en début d'année 1990 par l'emblématique président de la toute jeune association, Claude FAUQUEUR, auprès des pouvoirs publics (Ministère de l'Environnement, H.B.N.P.C., Président du Conseil Régional ou Général, Maire de Carvin, ou même de Douai, alors spécialisé sur les questions environnementales), qui ont malgré tout dans l'ensemble porté un regard bienveillant sur tout cela, ce genre de démarches n'étant pas alors, il est vrai, isolées, d'autres communes ou structures ayant oeuvré dans le même sens, comme à Loos-en-Gohelle, avec la Chaîne des Terrils, née aussi en 1989, pour la préservation du site du 11/19, et du bassin minier en général, et, plus près de nous, à Oignies, avec les sites du 9-9 bis ou du 2, ou encore, bien sûr, à Wallers-Arenberg ou Lewarde, servant depuis de figure de proue avec son centre minier, dans le Nord.

 

En septembre 1990, l'association Chlorophylle Environnement remportait en tout cas sa première victoire (presque 300 actions ont été menées depuis) et le terril n°107 voyait s'éloigner le spectre de sa disparition, les H.B.N.P.C. indiquant alors ne pas vouloir l'exploiter et vouloir le vendre. La commune en fera l'acquisition et, plus tard, y sera aménagé sur son pourtour le site de loisirs du Tour d'Horloge, sur cette zone humide de Carvin, géré en partie par la commune, dans sa partie première, autour du grand étang, et par Eden 62, à l'arrière, et où viennent encore se promener bon nombre de Carvinois et passer le temps quelques pêcheurs.

 

Philippe Lemire

- Depuis plus de 25 ans CHLOROPHYLLE ENVIRONNEMENT agit  dans  le BASSIN MINIER même au delà pour préserver  LA SANTE PUBLIQUE, participer  aux  instances de l'Etat et  auprès des élus  pour  améliorer  le  CADRE DE VIE et  l'ENVIRONNEMENT ,elle agit aussi pour le DEVELOPPEMENT DURABLE dans un principe de concertation constructive" sans  vendre son âme".

  Notre association est généraliste dans TOUS les domaines, concernant notre environnement et la protection de la SANTE. Ses actions  touchent, notamment,  les pollutions de l'air , des sols et  du bruit quand notre PLANETE  est en danger , quand le CITOYEN est victime de  ces nuisances....

   Un rôle aussi  de rapprocher  les acteurs  dans une même instance comme l'ODDA ( OBSERVATOIRE DEVELOPPEMENT DURABLE de l'ARTOIS) qui travaille pour l'intérêt   général   des  Territoires et le  Bien-être des populations concernées....

  Soutenir le  Monde de l'agriculture pour préserver ses  terres  et en  l'accompagnant vers des initiatives  favorables à  notre Environnement.

  C'est aussi  de développer l'alimentation BIO,de mettre en  place  une pédagogie de proximité par son jeu "  l'Abeille c'est la vie!" .

  D'être  dans l'initiative  pour  la maîtrise des déchets, les déplacement doux  et les énergies renouvelables.....
De  permettre  plus de transparence dans les enquêtes publiques.

  CHLOROPHYLLE ENVIRONNEMENT a  traité plus de  250 dossiers, son  expérience et  son vécu en  font  un  ACTEUR ASSOCIATIF incontournable!
 

 
 



Créer un site
Créer un site