Bienvenue sur :
chlorophylle-environnement
.wifeo.com
 
 ..NOUS VOULONS DES COQUELICOTS      Appel pour l’interdiction de tous les pesticides de synthèse

Les pesticides sont des poisons qui détruisent tout ce qui est vivant. Ils sont dans l’eau de pluie, dans la rosée du matin, dans le nectar des fleurs et l’estomac des abeilles, dans le cordon ombilical des nouveau-nés, dans le nid des oiseaux, dans le lait des mères, dans les pommes et les cerises. Les pesticides sont une tragédie pour la santé. Ils provoquent des cancers, des maladies de Parkinson, des troubles psychomoteurs chez les enfants, des infertilités, des malformations à la naissance. L’exposition aux pesticides est sous-estimée par un système devenu fou, qui a choisi la fuite en avant. Quand un pesticide est interdit, dix autres prennent sa place. Il y en a des milliers...

Prochain rendez-vous vendredi 2 novembre à 18h30
T
ous les rendez-vous ici !


Nous voulons des Coquelicots
Le samedi 13 octobre dernier, Chlorophylle Environnement était présent à la marche « Ensemble pour le climat »  à Lille. La place du Général de Gaulle était noire de monde, le défilé après quelques discours, s’est mis en route vers la Préfecture via la rue Nationale, la rue Solferino et la rue Inkerman, afin de remettre le rapport alarmant du GIEC à Monsieur le Préfet.
Une ambiance bon enfant, avec de nombreuses personnes anonymes sensibles à cette urgence, et beaucoup d’associations. Il faut agir très vite contre  le réchauffement climatique s’il en est encore temps. Je crains, pour ma part que, ce qui dure depuis la dernière guerre mondiale, voir la révolution industrielle engagée dans les années 1850, ne puissent se régler en quelques années, échéance qui nous est donnée.  
Dans cette belle  ambiance et cette ferveur, je regrette, et ceci n’engage que moi, qu’un orateur ait pu se féliciter de la présence de partis politiques et de syndicats. Cette démarche appartient à tous les citoyens, quelles que soient leurs convictions, libres  de toute influence avec une seule préoccupation, l’avenir de notre humanité au travers de la sauvegarde de notre belle planète. Mais comme d’habitude certains viennent y faire de la récupération. Ce n’est pas ici la place des idéologies, et des organisations qui, quand elles ont pu agir par le passé, n’ont jamais rien engagé.
Les démarches  des associations, et particulièrement celles de la nôtre, ont toujours été dans une position apolitique et c’est ainsi que l’on rassemble.
Dommage aussi, que lors de l’attente pour la constitution du rassemblement, nous avons eu le droit à de la musique anglo-saxonne. Alors que la chanson française compte tant de brillant compositeurs  et chanteurs, qui ont donné naissance à de si beaux textes sur ce thème et sur la nature :  Cabrel, Ferrat, Dutronc, Perret, Brassens mais la liste seraient bien longue si je devais la continuer.
Jean Paul Houzé.

Vice-président.
Le gouvernement veut encourager l'usage du velo pour aller travailler.
Le plan vélo, c'est quoi ?
Moins de 2% des trajets domicile-travail se font à vélo et 58% des personnes vivant à moins d'un kilomètre de leur travail s'y rendent en voiture, selon l'Insee, quand elles mettraient environ cinq minutes à vélo.

Pour favoriser l'essor de la petite reine, le gouvernement va créer un fonds de 350 millions d'euros sur sept ans pour cofinancer des infrastructures avec des collectivités, soit 50 millions par an. Des ponts ou des tunnels au niveau d'échangeurs autoroutiers ou de rocades seront ainsi construits afin d'assurer la continuité des pistes cyclables.   
Autre mesure très attendue pour inciter les Français à aller au travail à bicyclette, la création d'une indemnité vélo prise en charge par l'entreprise, sur le modèle de l'indemnité transports en commun. Ce forfait, facultatif, pourra aller jusqu'à 400 euros par an.

Le plan vélo du gouvernement prévoit également la systématisation en ville des sas vélos, cet espace réservé aux bicyclettes entre les feux tricolores et une ligne où doivent s'arrêter les voitures. Le double sens cyclable, déjà obligatoire dans les zones à 30 km/h, sera étendu à toutes les rues à 50 km/h en agglomération, sauf en cas de danger avéré.     
Pour lutter contre le vol, chaque vélo, neuf ou d'occasion, sera doté d'un numéro d'immatriculation.
Autre mesure, l'éducation des plus jeunes. Chaque enfant, entrant en 6e, devra savoir rouler à vélo en parfaite autonomie. Dans cette optique, des programmes autour de la pratique du vélo et du code de la route seront mis en place dès l'école primaire.

 
Chlorophylle environnement
Association agréée au titre de l'article L 141-1 du code de l'environnement
6 rue des Merles 62220 CARVIN

chlorophylle-environnement@orange.fr

 
   
 
 



Créer un site
Créer un site